Les différents styles de skieurs

Le ski c’est comme une écriture, chacun à sa façon de faire ! Cependant, on reconnaît quand même quelques groupes qui se démarquent par leurs caractéristiques reconnaissables ! Fermez les yeux, enfin pas trop longtemps sinon vous ne pourrez pas lire l’article, et vous êtes sur les pistes. 

  • Le pas serein 

Glisse saccadée, fesses humides, vous avez devant vous le parfait exemple du débutant ! Ses skis dans un chasse-neige si appuyé qu’ils forment un X, ce rideur du dimanche apprécie mettre ses bâtons à 90° de son corps afin de former une zone de sécurité ! En garde ceux qui voudraient l’approcher de trop !

  • Le beau gosse de la glisse

Déjà le mec se repère à 8000km grâce à son bronzage-lunettes de protection peaufiné tous les week-ends sur les pistes (MINIMUM). Il possède un placement de ses skis tellement parallèle que ta prof de maths tire des traits avec. Il pose avec délicatesse ses bâtons dans les virages, mais avec la douceur d’une plume ! De plus, il se permet de vous appeler “les loulous” et dit qu’il est “trop OP”. Il est haïssable. 

  • Le “j’aime bien mais pas tous les jours”

En général, il ne prend pas de forfait pour la semaine, car il veut profiter d’une journée au spa. Car oui, le ski c’est sympa, mais bon ce n’est pas une passion non plus. En général, c’est la personne qui prend son temps le matin pour le petit déjeuner et qui quitte les pistes vers 15h30/16h. Il ne possède pas son propre matériel, et au fond aime bien dire qu’il sait skier et qu’on le pense balèze. 

  • Le petit qui “tout-schuss !!!”

Sauvage et qui ne craint pas la mort, nous avons tous croisé cette abominable progéniture du démon qui skie à toute berzingue sans faire attention aux autres. Ils tombent et se relèvent, c’est leur unique programme de la journée. Ivres de vitesse, ils placent leurs bâtons sous leur bras à la moindre pente et les lèvent si haut qu’ils touchent le ciel avec la pointe ! 

  • Celui qu’on retrouve en terrasse

Amateur de bronzage et de combi à 1000 balles, cette personne là n’est pas venue pour le ski mais pour shiner (je shine, tu shines, il shine, suivez l’actualité bescherellistique vous aussi) sur la terrasse avec son verre de vin chaud ! Craquage de PEL garanti durant son séjour, sugar-daddy de qualité, son Crédo est : YOLO. 

Comment le repérer ? Déjà rond comme une queue de pelle à 17h, il fait des blagues lourdes et use du labello blanc comme si sa vie en dépendait. 

  • Le vener des files d’attente 

Cette personne n’est pas là pour plaisanter et personne ne lui gâchera la moindre minute de kiff sur la poudreuse. Vous tentez de le doubler dans la file pour le tire-fesses? Malheureux, quelle idée ! Il plantera ses bâtons entre vos skis à la moindre avancée pour vous remettre à votre place, et écartera ses skis en V au max pour vous bloquer, il vous ferait bien les gros yeux mais il a un masque. Cependant, même avec vous savez que ce n’est pas un petit plaisantin. Écrasez-vous c’est un conseil. 

  • Celui qui chante les bronzés tout le séjour

C’est sympa au début, super la réf. mais au bout d’un jour cette personne est détestable. Compilant tous les stéréotypes des tuches au ski, il ne connaît pas l’expression “Less is more”. Impatient de rider la puff, il sera intransigeant sur la ponctualité attendez-vous à des “Elle fout quoi là, on va pas l’attendre toute la journée !”. Quand vous rentrerez chez vous, vous couperez probablement tout contact avec cet individu, et pour le mieux. 

  • Celui qui n’a jamais skié, mais parce qu’il s’en fout

Il est venu parce que tout le monde voulait faire un week-end ski, mais il est gonflé. Le ski ça ne l’intéresse pas, et soyez prévenu, tout sera prétexte à partir boire des binches plutôt que dévaler les pistes esquirol. Voici des exemples types de phrases destinées à déclencher en vous l’envie de ne plus l’entendre se plaindre :

> Elles vous serrent pas trop vos chaussures ? 

> Ils m’ont filé des skis pourris à la loc. Ils sont bien les tiens ?

> J’ai froid, vraiment là. 

> Personne ne veut rentrer ? ça me tire sur les cuisses..

> Un chèque d’1 mio d’euros à qui m’emmène loin d’ici. 

On a fait le tour des différents styles de skieurs/snowboarders, rappelez-vous que si vous ne reconnaissez pas une personne dans cette liste, c’est que c’est vous les amis. CQFD. 

Vous avez hâte de revoir tout le monde ? Nous aussi, mais ça ne sera qu’après le 20 janvier ! En attendant vous pouvez faire les gens organisés et réserver vos places avec skigo, pour 36€ vous avez le bus + forfait !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est asa-1.png

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s